Historique du Festival

Signature du livre d'or du festival lors de la réception officielle des groupes en Mairie
Signature du livre d'or du festival lors de la réception officielle des groupes en Mairie

 Nous retrouvons trace des premiers rassemblements folkloriques à Montréjeau dans les années 1930 avec la fête des pâtres et des pastourelles, organisée par les Manaïtges de Montréjau fondé et dirigé par Mrs FERRIERE et ROUSSELY.

Mais, c’est au début des années 1950 que le Festival Folklorique de Montréjeau a vu le jour. Timidement, les premières séances ont lieu sur le boulevard de Lassus avec des groupes d’agglomérations voisines. Mais c’est sous la grande halle de la Place Verdun (aujourd'hui classée bâtiment architectural du XIXe siècle) où il s’installe rapidement qu’il prend vraiment son essor. Les premières années, sous la municipalité de Paul LESTRADE, puis François BOUCHE, toujours avec des groupes régionaux de l’Ariège, des Hautes-Pyrénées et du Gers. En 1956, Raymond LIZOP, félibréen très connu et ami de François BOUCHE, organise les «Cours d’Amour », des artistes du Languedoc se succèdent sur scène, des danseurs et surtout des conteurs, poètes et diseurs en langue d’Oc.

Le succès va en grandissant et Monsieur BOUCHE s’entourant de personnalités locales, Monsieur le Baron DE LASSUS, Paul CAU CECILE, Henri LASSERE, Marcel PENE, de nombreux bénévoles et de Monsieur CLEMENT,  donne au Festival l’importance que nous lui connaissons aujourd’hui et qui va en grandissant d’année en année. Les premiers groupes étrangers font leur apparition attirant par la nouveauté un public enthousiaste et de plus en plus nombreux.

La grande Halle de la place Verdun, s’avère, certaines années, trop petite (un 15 août plus de 2 000 personnes y prirent place). D’une seule journée de spectacle (le 15 août) trois et quatre jours sont nécessaires pour satisfaire un public venu des départements voisins et des vacanciers villégiaturant dans la région. Diverses manifestations se greffent sur le Festival qui prit le nom d’International : cérémonie des couleurs, défilés en ville, cérémonie de la flamme…

 

L’organisation financière et matérielle est alors à la charge d’un Comité des Fêtes, non déclaré à la Sous-préfecture comme tel. Monsieur BOUCHE créé alors le CEFIM (Comité d’Entente du Festival de Montréjeau) en 1960, pour donner plus d’autonomie au Festival, le libérant financièrement du Comité des Fêtes qui en assure la bonne marche avec l’aide du personnel technique de la commune dont le chef des travaux, Louis SAVE, a la haute main.

Des danseurs du monde entier se produisent sur la scène de la grande halle. Le succès va toujours grandissant et le Festival Folklorique International de Montréjeau se classe parmi les meilleurs aux côtés de festivals (certains d’ailleurs plus récents) d’Oloron Sainte-Marie, Confolens, Amélie-les-Bains, Sarlat, Épinal …

Diverses municipalités se succèdent au cours des décennies qui suivent l’apparition dans le calendrier des fêtes traditionnelles mais toutes accordent leur appui au festival. Le CEFIM disparaît, le Comité des fêtes, créé officiellement, reprend l’organisation de la manifestation.

En 1991, le COFIF (Comité Organisateur du Festival International de Folklore) est créé, sous la présidence d’André PAZ et par plusieurs bénévoles, pour soulager le Comité des fêtes de l’organisation du Festival.

En 2010, l’organisation du festival sera réalisée par un regroupement des bonnes volontés associatives, sous l’égide du Comité des Fêtes avec les Troubadours et Chanteurs du Mont Royal, l’Amicale des Troubadours, l'Association des Commerçants de Montréjeau… et toutes les bonnes volontés individuelles, le COFIF étant en retrait tout en restant dans l'organisation. 

 Le Festival International de Folklore de Montréjeau, manifestation largement reconnue pour la promotion des Arts et Traditions Populaires, reçoit chaque année, une vingtaine de groupes venus du monde entier. Montréjeau devient donc pendant quelques jours la capitale mondiale de la jeunesse et de l’Amitié entre les peuples. Les spectacles ont lieu maintenant en plein air, permettant un accueil du public dans les meilleures conditions possibles. L’organisation  est membre du CIOFF France.

 

Nous avons voulu, dans ces quelques pages, rendre hommage aux différentes délégations qui sont venues au festival de Montréjeau, faisant des milliers de kilomètres pour animer et se produire à Montréjeau. Merci à tous !  Nous lançons un appel pour nous aider à compléter ces pages et nous donner des renseignements si vous les connaissez.

De gauche à droite : Mr Bouché, Mr Clément, Le Baron De Lassus et Mr Cau-Cécile lors de la cérémonie place Valentin Abeille
De gauche à droite : Mr Bouché, Mr Clément, Le Baron De Lassus et Mr Cau-Cécile lors de la cérémonie place Valentin Abeille

Le Festival Mondial de Folklore de Montréjeau est "Membre associé" au CIOFF France.

Natalie BERTRAND, la Voix de FOLKOLOR...

Retrouvez Natalie sur son site professionnel en cliquant sur le lien suivant 

http://www.nataliebertrand-voix-off.com/

qrcode